Expériences de traduction ...
Blog de Michel Politis, Professeur au Département de Langues Étrangères, de Traduction et d'Interprétation de l'Université ionienne (Corfou - Grèce)

Παρασκευή, 20 Σεπτεμβρίου 2013

Publication of 'Reading, Translating, Rewriting: Angela Carter's Translational Poetics'

Dear Colleague,

I would be grateful if you could announce the publication of 'Reading, Translating, Rewriting: Angela Carter's Translational Poetics' (Wayne State U.P., 2013) on the TRACT list: http://wsupress.wayne.edu/books/detail/reading-translating-rewriting

The book launch, organized by Wayne State U.P., will take place during the American Folklore Society annual conference in Providence, Rhodes Island (17-19 October 2013).

I also take this opportunity to announce a translation-related event that I'm co-organizing at the University of Lausanne (Switzerland): Judith Butler will be giving a conference titled 'Is Gender (Un)translatable?' on 13 November at 17:15 (Anthropole, UNIL): http://www.unil.ch/Jahia/site/angl/cache/off/lang/en/pid/30388?showActu=1371627654893.xml&actunilParam=events

Many thanks and best wishes,

Martine Hennard Dutheil

Τετάρτη, 18 Σεπτεμβρίου 2013

Appels à contrubutions - Traduire aux confins du lexique : Les nouveaux terrains de la terminologie

Traduire aux confins du lexique : Les nouveaux terrains de la terminologie
Contributions bienvenues pour cet ouvrage qui sera dirigé par les professeurs Rita Temmerman (Centrum voor vaktaal en communicatie) et Marc Van Campenhoudt (Centre Termisti).
http://www.ltt.auf.org/article.php3?id_article=767


Comité Réseau Lexicologie Terminologie Traduction
info@ltt.auf.org    
http://www.ltt.auf.org/index.php    

Δευτέρα, 16 Σεπτεμβρίου 2013

New Voices in Translation Studies 10 (2013)

New Voices in Translation Studies 10 (2013)
(www.iatis.org/publications/new-voices-in-translation-studies/item/794-issue10-2013
)

IATIS, the International Association for Translation and Intercultural Studies, is pleased to announce the online publication of the TENTH issue of New Voices in Translation Studies. This special anniversary also marks the first time that the journal has published a second issue within one calendar year. Issue 10 consists of six articles by young researchers and fifteen abstracts of recently submitted Ph.D. theses. The six papers of this issue fall into three broad areas of research: literary translation, translator training and audio-visual translation. The fifteen abstracts may be summarized with the following keywords: agency, Australian Sign Language interpreters, corpus-based translation research, dubbing, explicitation, interpreter training, lexical cohesion, technical translation, theatre translation, the translator’s turn, translating North Korea, translation and publishing, translation as meaning assignment, translation for tourism, translation revision. The free, open-access online journal is available at http://www.iatis.org/publications/new-voices-in-translation-studies).

New Voices in Translation Studies is a refereed electronic journal co-sponsored by IATIS and the Centre for Translation and Textual Studies (CTTS) at Dublin City University. The aim of the journal is to disseminate high quality original work by new researchers in Translation Studies to a wide audience. Please format submissions according to the guidelines on our website and send to newvoices(a)dcu.ie.
Geraldine Brodie, Elena Davitti, Sue-Ann Harding, Dorothea Martens
Editors

ARTICLES
  • ‘Migrant Bitter Wit: translating a coping mechanism in Gazmend Kapllani’s Mικρό Ημερολόγιο Συνόρων’ Dimitris Asimakoulas, University of Surrey, U.K.
  • ‘‘Vegemite, Possums and BYO’: translation strategies in the formation of Japanese perceptions of Australia’ Shani Tobias, Leah Gerber, Cathy Sell, Monash University, AUSTRALIA

  • ‘The Potential of Role-Playing as a Translator Training Tool: students’ performance and reflections’
    Ting Ting Hui, Universitat Rovira i Virgili, SPAIN

  • ‘The Web for Corpus and the Web as Corpus in Translator Training’ Miriam Buendía-Castro, Clara Inés López-Rodríguez, University of Granada, SPAIN
  • ‘Using Eye Tracking to Study the Effect of Badly Synchronized Subtitles on the Gaze Paths of Television Viewers, Juha Lång, Jukka Mäkisalo (School of Humanities), Tersia Gowases, Sami Pietinen (School of Computing), University of Eastern Finland, FINLAND 
  • ‘Translation of Anthroponyms in Children’s Cartoons: a comparative analysis of English dialogue and Lithuanian subtitles’ Ligita Judickaitė-Pašvenskienė, Vytautas Magnus University, LITHUANIA

Συνέδριο: "Innovation in Language Learning: Multimodal Approaches Conference". Universitat Autònoma de Barcelona (18 & 19 Ιουνίου 2014)

Call for papers
Upcoming Clipflair Conference:

The European project ClipFlair (Foreign Language Learning through Interactive Captioning and Revoicing of Clips),
is organising the international conference
"Innovation in Language Learning:  Multimodal Approaches Conference"
to be held at the Universitat Autònoma de Barcelona on 18 and 19 June 2014.
The conference is organised around three main lines of research:
    • - ICT in language learning
    • - Audiovisuals in language learning
    • - Translation & language learning
    Papers are invited on new audiovisual and ICT environments for language learning, including the following topics:
    - Language learning in multilingual societies
    - E-learning and blended language learning
    - Language learning and mobile devices
    - Subtitling and captioning in language learning
    - Revoicing in language learning
    - Language for specific purposes (LSPs)
    - Audiovisual materials in language testing and assessment
    - Content and Language Integrated Learning (CLIL) and audiovisual resources
    - Video games and virtual reality for language learning
    - Social networks in language learning
    - Copyright issues in e-learning
    - Quality and innovation in foreign language learning
    - Training language teachers
    - Promoting minoritised languages
    Programme
    The programme will feature:
    - two plenary sessions
    - oral presentations
    - workshops led by ClipFlair partners, specialists in the captioning and revoicing of video materials in language learning and translation training.
    Proposals
    Papers for the oral presentations are allotted 20 minutes. Applicants should send a MS Word document with the following information:
    - Name of the author(s), contact information and institution
    - Abstract in English (250-350 words)
    - Preferred line of research (ICT in language learning, Audiovisuals in language learning, Translation & Language learning)
    Send the MS Word document to cg.clipflair@uab.cat by 10th January 2014. Abstracts will be blind peer-reviewed. A selection of the papers will be published.
    Notification of acceptance will be sent by 20 January 2014.
    Languages
    English, Spanish and Catalan are the languages of the conference for oral presentations.
    keynote speakers
    18/06/2014: David Little (Trinity College, Ireland) [Confirmed]
    19/06/2014: [To be confirmed]
    registration dates
    Opens: 10 February 2014
    Closes: 10 June 2014
    Fees
    Fees include workshops, materials and coffee breaks.
    - Standard fee (before 30 March 2014): €90
    - Standard fee (after 1 April 2014): €130
    - Student concession: €50
    important dates
    - Deadline for submission of abstracts: 10 January 2014
    - Notification of acceptance: 10 February 2014
    - Early bird registration deadline: 30 March 2014
    - Registration: 10 February – 10 June 2014
    local organising committee
    Helena Casas-Tost, Anabel Galán-Mañas, Lucía Molina, Patricia Rodríguez Inés, Lupe Romero, Sara Rovira and Olga Torres-Hostench (with the support of the ClipFlair coordination team)
    This conference is part of the project Foreign Language Learning through Interactive Captioning and Revoicing of Clips, funded by the Life Long Learning Programme of the European Commission.


    Patrick Zabalbeascoa Terran
    Dept. Traducció i Ciències del Llenguatge
    c/Roc Boronat 138. Office 52.719 | 08018 Barcelona, Spain
    [Tel.] 935421249

Εγγραφές για τη συμμετοχή στο 9ο Συνέδριο «Ελληνική Γλώσσα και Ορολογία» (7-9 Νοεμβρίου 2013)

Προς τους φίλους και τα μέλη της ΕΛΕΤΟ

Αγαπητοί φίλοι,

Σας υπενθυμίζω ότι ως τις 20-09-2013 οι εγγραφές για τη συμμετοχή στο 9ο Συνέδριο «Ελληνική Γλώσσα και Ορολογία» (7-9 Νοεμβρίου 2013) γίνονται με μειωμένο κόστος συμμετοχής. Για τον λόγο αυτό επισυνάπτω στο παρόν το έντυπο της αίτησης εγγραφής, την οποία όμως μπορείτε να κατεβάσετε και από την ιστοσελίδα: http://www.eleto.gr/download/Conferences/9th%20Conference/9thHeLaTerm-2013-Form_GR.rtf . Εντός των ημερών θα αναρτηθεί και το ακριβές πρόγραμμα του Συνεδρίου στην ιστοσελίδα του Συνεδρίου: http://www.eleto.gr/gr/Conference09.html

Επίσης, σας πληροφορώ ότι αμέσως πριν από το Συνέδριο, το πρωινό της 7ης Νοεμβρίου 2013, θα διεξαχθεί διεθνής Ημερίδα (Συμπόσιο) που διοργανώνει η ΕΛΕΤΟ από κοινού με την Ευρωπαϊκή Ένωση Ορολογίας (EAFT), με θέμα: National Languages and Terminology in Higher Education, Science & Technology και ομιλητές από διάφορα ΑΕΙ της Ευρώπης. Η Ημερίδα θα διεξαχθεί στο κτήριο Κωστής Παλαμάς του ΕΚΠΑ. Η συμμετοχή στην Ημερίδα θα είναι ελεύθερη. Εντός των ημερών θα αναρτηθεί και το ακριβές πρόγραμμα της Ημερίδας στον ιστότοπο της ΕΛΕΤΟ.

Με φιλικούς χαιρετισμούς
Κώστας Βαλεοντής Πρόεδρος της ΕΛΕΤΟ

Δευτέρα, 2 Σεπτεμβρίου 2013

Appel à communication: Cultures de recherche en linguistique appliquée

Research cultures in applied linguistics

Colloque international
organisé par le Crapel / ATILF, l’Association Française de Linguistique Appliquée (AFLA), et les associations partenaires (ACEDLE, APLIUT, APLV, ARDAA, ASDIFLE, ATALA, GERALS, GERAS, GERES, RANACLES, Société Française de Terminologie, SHESL, UPLEGESS)
du 14 au 16 novembre 2013 à l’Université de Lorraine, Nancy

Pendant la seconde moitié du vingtième siècle le concept de « linguistique appliquée » a cédé la place en France à une spécialisation par domaines pour des raisons de politique scientifique. La liste de ces domaines est longue : acquisition / apprentissage, bi- / multilinguisme, didactique des langues, lexicographie, linguistique de corpus, terminologie, traductologie, traitement automatique des langues, variation linguistique, avec ses différentes formes d’analyse. Dans d’autres cultures, sous un terme englobant (notamment « applied linguistics » en anglais, « angewandte Linguistik » en allemand, « lingüística aplicada » en espagnol, …), différents domaines interagissent et s’enrichissent mutuellement. A travers le monde, les attentes politiques incitent à une plus grande inter- / trans- / multidisciplinarité. Qu’en est-il aujourd’hui de la notion de « linguistique appliquée » en France ? Est-elle opératoire pour définir un terrain fertilisant qui puisse réduire le fractionnement du domaine ?

Le colloque international Cultures de recherche en linguistique appliquée / Research cultures in applied linguistics rassemblera des chercheurs et autres acteurs des différents domaines qui souhaitent se positionner par rapport au champ de la linguistique appliquée, afin de croiser les regards sur les cultures, pratiques et contenus des recherches aujourd’hui. Dans cette perspective, des propositions de communication sont attendues dans l’un des quatre axes du colloque :

  • Référents théoriques des disciplines et domaines (diachronie, prospective de la recherche, croisements, etc.)
  • Modélisation et théories (comment approcher plusieurs domaines en même temps, etc.)
  • Méthodologie, instruments et ressources (approches et méthodologies privilégiées, méthodes dites mixtes, publications, dissémination, etc.)
  • Notion de « terrain » en linguistique appliquée (analyse de terrains spécifiques, approche comparatiste, etc.)

Conférenciers pressentis
Bernd Rüschoff, Président de l’AILA
Anne Condamines & Jean-Paul Narcy-Combes
Fernand Carton, Université de Lorraine

Propositions
Les propositions de communication (durée : 20 minutes + 10 minutes de questions) sont à télécharger sur le site (http://atilf.fr/crela2013) entre le 15 mars et le 15 avril 2013. Une première page comportera les noms, affiliation, courriel, téléphone usuel, adresse postale de chaque auteur. Une deuxième page entièrement anonyme comportera en français ou en anglais le titre de la communication, et un résumé de 500 mots (mise en page standard, format Word/PDF) incluant trois à cinq références bibliographiques maximum. Les propositions seront soumises à une double évaluation à l’aveugle (notification entre le 15 et le 30 juin 2013).
Langues du colloque : français et anglais. Des communications dans d’autres langues sont possibles, si elles sont accompagnées d’un support (PowerPoint) en français ou en anglais.

Publications
Le colloque donnera lieu à une publication d’actes et à un ouvrage d’articles sélectionnés :
· des articles courts issus des communications (2.000 mots tout compris) pour une diffusion en ligne ;
· des articles longs (6.000 mots tout compris) soumis à nouveau à une double évaluation à l’aveugle du comité scientifique pour une publication papier avec un éditeur du domaine.

Nancy, ville symbolique
 L’AFLA est la branche française de l’AILA, l’Association Internationale de Linguistique Appliquée. Ces deux associations ont été créées à Nancy, en octobre 1964. Les personnalités organisatrices étaient à l’époque Bernard POTTIER (professeur à Strasbourg, chargé de cours à Nancy), premier président de l’AILA, le recteur Paul IMBS (qui venait de lancer le Trésor de la Langue Française), le doyen Jean SCHNEIDER, ou Yves CHALON, qui allait créer le CRAPEL. Il était question de « traduction mécanique », comme cela se disait à l’époque, d’enseignement des langues et de coopération scientifique en Europe. L’objet de l’AFLA est de « promouvoir et coordonner les recherches dans tous les domaines de la linguistique appliquée, et d’encourager la coopération interdisciplinaire et internationale dans ces mêmes domaines ». Et c’est à Nancy que l’AFLA se retrouve en 2013 pour préparer le colloque mondial de l’AILA qui se déroulera du 10 au 15 août 2014 à Brisbane (Australie).

Nancy pratique
Le colloque se déroulera sur le Campus Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Lorraine à Nancy. Nancy est facile d’accès : 1h30 Paris­Nancy en TGV ; certaines liaisons passent par Lorraine TGV (à 45 minutes de Nancy en navette). Des vols low-cost desservent les aéroports de Metz-Nancy, Luxembourg et Strasbourg.

Journée NEQ
La veille de l’ouverture du colloque, et adossée à celui-ci, se tiendra au même endroit la Journée d’Etude de l’Acedle Notions en Questions sur les « Corpus en didactique des langues », le mercredi 13 novembre 2013. La notion de « corpus » est très présente dans les recherches en linguistique ainsi qu’en didactique des langues depuis quelques années. Elle recouvre cependant une large gamme de définitions qui ne concordent pas toutes les unes avec les autres et que cette journée NeQ va s’employer à clarifier dans leurs enjeux pour les apprenants, les enseignants et les langues. Les conférenciers seront Kate Beeching (University of the West of England, Royaume-Uni), Natalie Kübler (CLILLAC-ARP, Université Paris Diderot ­ Paris 7), Ana Frankenberg-Garcia (ISLA-Campus Lisboa, Portugal), Sylvie De Cock (Centre for English Corpus Linguistics, Université Catholique de Louvain, Belgique).

Contact
Francis Carton : crela2013@atilf.fr. Crapel ­ ATILF, CNRS et Université de Lorraine, 23 bd Albert 1er, BP 13397, 54015 Nancy cedex, France

Site web
http://atilf.fr/crela2013 (disponible ultérieurement)
http://www.aplv-languesmodernes.org

Appel à communications: "Enseigner et apprendre à traduire de façon raisonnée"

Appel à communications
Enseigner et apprendre à « traduire de façon raisonnée »
IIIe Colloque international de traduction et de traductologie
Centre d’études ISTTRAROM-Translationes
Université de l’Ouest de Timisoara
Faculté des Lettres, Histoire et Théologie
Les 22 et 23 mai 2014


Peut-on enseigner à traduire ?
 (Waltz, 1944)


Ce n’est pas qu’une question de rhétorique. Même après autant d’expériences et autant de temps, l’histoire de la traduction, les témoignages des traducteurs et les critiques de traduction n’ont pas encore relevé une fois pour toutes ce défi qui est et qui reste réel. À l’ère du numérique, on ne cesse pas de se re-poser des questions archiconnues, rebattues et usées par la pratique et l’investigation : quelle est la méthode la plus appropriée pour enseigner à traduire ? À qui doit-on offrir l’opportunité d’apprendre à traduire ?
En examinant l'enseignement pratique de la traduction, didactique ou professionnelle, les traductologues, didacticiens et enseignants sont arrivés à la conclusion que, pour garantir la continuation d’une profession, il faut transmettre un savoir organisé et, notamment, développer l'aptitude à « traduire de façon raisonnée ». Sur le comment enseigner/apprendre à réfléchir sur le texte-source, on a vu que l’enseignement de la traduction par objectifs (v. Delisle [1993] 2010), Delisle et Lee-Jahnke (1998, 185) a démontré son applicabilité dans la formation des traducteurs. Il faut donc éviter la tentation de se limiter à des descriptions extérieures du processus de traduction, et d’insister sur l'enseignement de l'intérieur de la traduction (cf. Frederica Scarpa, 2010, 13)

Centrées sur l’utilisation ou non du numérique aussi bien pour l’enseignement-apprentissage de la traduction que pour la formation des formateurs de traducteurs, les communications viseront à :
1/ dresser un bilan d’étape de la recherche et des pratiques afin de mieux comprendre les différentes approches liées à l’enseignement-apprentissage de la traduction ;
2/ expliciter les nouvelles perspectives et potentialités que représente une utilisation raisonnée des dernières évolutions technologiques.

Comme de nombreux autres domaines, l’enseignement/apprentissage de la traduction se déroule au rythme de la mondialisation, particulièrement grâce à l’expansion de ses outils de prédilection (l’écrit, le manuel, ordinateur, tablette, etc.). Épistémologiquement, l’enseignement de la traduction défend le caractère praxéologique de sa démarche et de l’attitude des enseignants et des chercheurs.

Il convient donc de s’interroger sur le caractère inter-, trans- national et multicontextuel des stratégies, des outils et des méthodologies d’enseignement de la traduction. Les questions suivantes pourraient donc constituer la base des discussions et pourront concerner les chercheurs, les enseignants, les professionnels, les empileurs et, notamment, les apprentis traducteurs :
  • Comment ne pas réduire la traduction à un transfert systématique de mots (selon le très influent modèle des moteurs de traduction automatique) ? Et, par conséquent : Comment faire comprendre la limite subtile entre la fidélité source d’erreurs et la créativité source de fidélité?
  • Comment, au contraire, favoriser une contextualisation sociolinguistique élargie qui inclut aussi bien les traducteurs que les véritables bénéficiaires de la communication par intermédiaire traduit, ainsi que  les donneurs d’ouvrages ?
  • Comment concilier les attentes des enseignants, d’un côté, et celle des apprentis traducteurs, d’autre côté ?
  • Comment expliquer sans exclure les théories de traduction complémentaires et écarter tout ce qui ne serait pas assigné à une pratique (travaux dirigés et activité professionnelle proprement dite) de traduction rentable?

Nous souhaiterions qu’à partir de ces questions les diverses communications permissent de relancer une dynamique réflexive dans le rapport enseignement-apprentissage de la traduction, notamment en cherchant à dépasser le clivage entre politiques traductives et approches traductologiques (non pas idéologiques).

Les communications s’articuleront autour de trois axes principaux :
1/L’enseignement-apprentissage de la traduction à travers l’utilisation de technologies (ordinateurs, tableaux numériques interactifs, tablettes numériques, etc.) et de l’Internet avec un accent sur la manière dont l’enseignement de la traduction peut profiter des technologies pour renouveler et faire avancer l’enseignement-apprentissage (notamment par les tâches) de la traduction ;
2/Le danger que représente le numérique pour cette profession et pour la conservation du produit fini ;
3/L’évolution de la formation initiale et continue des formateurs et des traducteurs. La question de l’évolution des contenus des formations et des compétences à acquérir sera au cœur des questionnements.
La langue du colloque sera le français.
Déroulement du colloque
Conférence inaugurale : Jean Delisle (Université d’Ottawa, Canada)
Conférences plénières
Sessions parallèles
Tables rondes

Inscription au colloque
75 euros ; doctorants : 35 euros
La participation des doctorants des équipes ISTTRAROM-Translationes et DF est gratuite.

Propositions de communications
Les contributions pourront prendre la forme de communications de 20 minutes au cours d’un atelier ou de symposiums thématiques regroupant plusieurs communications. Les propositions doivent être adressées à l’adresse suivante : colloquetimisoara@yahoo.fr
Les propositions seront envoyées en fichier word, anonyme (communication : titre et résumé ne dépassant pas 500-700 mots, bibliographie non comprise ; symposium : titre et résumés ne dépassant pas 8000 signes, bibliographie comprise). Elles seront attachées à un courriel spécifiant clairement les noms, prénoms, affiliations scientifiques et institutionnelles du ou des auteurs ainsi que le titre de la communication ou du symposium.

Calendrier
Date limite de soumission des propositions : 30 novembre 2013
Réponse du comité scientifique : 15 janvier 2014

Comité scientifique : Michel Ballard (Université d’Artois, Arras, France), Hassen Boussaha (Université Mentouri, Constantine, Algérie), Antonio Bueno Garcia (Université de Valladolid, Soria, Espagne), Jean Delisle (Université d’Ottawa, Canada), Natalia Gavrilenko (Université de Russie de l'amitié des peuples), Georges Freris (Université Aristote de Thessalonique, Grèce), Germana Henriques Pereira (Université de Brasilia, Brésil), Victor Constantin Ivanovici (Université Aristote, Thessalonique, Grèce), Irena Kristeva (Université de Sofia « Saint Kliment Ohridski », Bulgarie), Florence Lautel-Ribstein (Université d’Artois, Arras, France), Hélène Lenz (Université de Strasbourg, France), Georgiana Lungu-Badea (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie), Tatiana Milliaressi (Université de Lille, France), Anda Rãdulescu (Université de Craiova, Roumanie), Maria Tenchea (Université de l’Ouest,Timisoara, Roumanie)

Comité d’organisation :
Président du colloque : Georgiana Lungu-Badea (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie)
Secrétaire du colloque : Georgeta Rus (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie)
Membres du comité d’organisation : Iulia Cosma (Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie), Neli Ileana Eiben (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie), Bianca Constantinescu-Stoenescu (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie), Lucia Udrescu (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie), Diana Motoc (Université de l’Ouest, Timisoara/Université Babes-Bolyai, Cluj-Napoca, Roumanie), Raluca Radac (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie), Alina Pelea (Université Babes-Bolyai, Cluj-Napoca, Roumanie).

Publication
La publication d’un ouvrage scientifique suivra la manifestation. Elle regroupera une sélection d’articles retenus par le comité scientifique

Bibliographie indicative

Michel Ballard, Eléments pour une didactique de la traduction, 1992.
Michel Ballard, Traductologie et enseignement de traduction à l'université, Michel Ballard, Artois Presses Université, 2009.
Claude Bocquet, La Traduction juridique : fondement et méthode, 2008.
André Clas, Pour une traductologie proactive, 2005.
Jean Delisle, La traduction raisonnée (1993, 2003) 2010.
Jean Delisle, Hannelore Lee-Jahnke, Enseignement de la Traduction: Et Traduction dans l'Enseignement, 1998.
Jean Delisle, ‎Hannelore Lee-Jahnke, ‎Monique C. Cormier, Terminologie de la traduction, 1999.
Christine Durieux, Fondement didactique de la traduction technique, 2010.
Isabel García Izquierdo, Los estudios de traducción: un reto didáctico, 1998.
Élisabeth Lavault, Traduction spécialisée: pratiques, théories, formations, 2007.
Geneviève Mareschal, ‎Louise Brunette, La formation à la traduction professionnelle, 2003
Nicole Martínez, Evaluation et didactique de la traduction, 2001.
Maurice Rouleau, La traduction médicale: une approche méthodique, 1994.
Mohamed Sakhi, Contribution à une didactique de la traduction technique, 2004.
Frederica Scarpa, La traduction spécialisée. Une approche professionnelle à l'enseignement de la traduction, 2010.
R. Walt, « Peut-on enseigner à traduire ? ». In : M. J. Saunier (éd.) : Bibliothèque de la Faculté Catholique des Lettres de Lyon, vol. 3, 1994.

Responsable : Centre d'études ISTTRAROM-Translationes

Url de référence :
http://www.translationes.uvt.ro/