Expériences de traduction ...
Blog de Michel Politis, Professeur au Département de Langues Étrangères, de Traduction et d'Interprétation de l'Université ionienne (Corfou - Grèce)

Παρασκευή, 6 Απριλίου 2012

Appel à propositions 2012 : "Numérique et textualité : observation, description et analyse des pratiques contemporaines"

La Délégation générale à la langue française et aux langues de France, dont l’une des missions est l’observation des pratiques linguistiques en France, lance un appel à propositions pour des travaux dont l’objectif est de faire progresser la connaissance des pratiques linguistiques sur l’ensemble du territoire national. L’appel à propositions 2012 a pour thème l’observation, la description et l’analyse des nouvelles pratiques de l’écrit : les nouveaux usages de la textualité. Sont visés le français et les langues de France.


1. Thème de l'appel à propositions :

L’usage des nouvelles technologies et de l’Internet, des téléphones portables aux ordinateurs en passant pas les tablettes numériques et les assistants personnels, induit de nouvelles pratiques linguistiques poly-sémiotiques du texte et de l’écrit.

L’objectif de cet appel à propositions est de faire progresser la connaissance des nouvelles pratiques de l’écrit et des nouveaux usages textuels, notamment numériques.

Il s’agira d’étudier, entre autres, l’impact des nouvelles technologies sur la production et la réception textuelle, la poly-sémiotique de la textualité contemporaine, les normes et variations de l’écrit liées aux nouveaux supports, les pratiques d’écriture et de lecture contemporaines au regard des nouvelles fonctionnalités numériques. La notion d’illectronisme pourra également être discutée.

Les études seront fondées sur une observation et une analyse des usages et des pratiques linguistiques et/ou des représentations qui sont liés aux nouvelles modalités du texte et de l’écrit dans le contexte numérique. Elles devront permettre de mieux comprendre les situations linguistiques hétérogènes, en aidant notamment à une meilleure connaissance des pratiques linguistiques réelles sur l’ensemble du territoire national, et apporteront ainsi des informations utiles à l’élaboration de politiques publiques, culturelles, sociales ou éducatives.


Les travaux pourront proposer une analyse de données nécessitant la constitution d’un corpus. Dans ce cas, sauf conditions particulières argumentées, le corpus sera livré à la DGLFLF pour être rendu disponible
pour d’autres études ou pour la constitution de ressources numériques, y compris dans un cadre de valorisation des données linguistiques.

Les langues concernées doivent être le français ou les langues de France, ou éventuellement une autre langue pratiquée sur le territoire français (métropole et outre-mer) dans une situation socialement significative.

Le dossier présenté peut prendre la forme d’un pré-projet exploratoire. Il peut regrouper plusieurs équipes. La dimension pluridisciplinaire sera privilégiée.

2. Nature de la convention
Les projets retenus donneront lieu à la signature d'une convention entre la Délégation générale et l'organisme responsable du projet.

Le montant de la subvention sera compris entre 3 000 et 15 000 euros, selon la nature des projets. La subvention correspondra à une partie de la dépense totale. La part de l'organisme contractant pourra être
réduite au temps-chercheur alloué aux travaux mentionnés dans la convention.

Le projet répondant à l'appel à propositions devra comprendre :

- la présentation de l'organisme (annexe A) ;

- le projet scientifique présentant une description de la méthodologie, ainsi que l'intérêt des travaux du point de vue de l'observation, de la description et de l’analyse des nouveaux usages de la textualité. On soulignera l'adéquation du projet aux objectifs de l'Observatoire en général, et au thème de l'appel à propositions 2012
en particulier (annexe B) ;

- un projet de budget détaillé, en recettes et en dépenses, faisant apparaitre les partenariats éventuels, la part du budget global assumée par l'organisme (y compris l'évaluation du temps-chercheur) et la part restant à la charge de la DGLFLF (annexe C).


2.1. Format des travaux

Les travaux comprendront :

- une synthèse de la recherche qui présentera celle-ci et qui mettra en évidence les informations utiles dans le cadre de l'élaboration de politiques éducatives, sociales et culturelles. Ce document comprendra un titre et six mots-clés ;

- un résumé d'environ trois milles signes, comprenant un titre et six mots-clés. Ce résumé doit pouvoir être destiné à une large diffusion et à des lecteurs non spécialistes ;

- le cas échéant, le corpus dans un format facilitant la réutilisation et l’interopérabilité des données. Ce corpus sera libre de droits et pourra être rendu accessible par la DGLFLF selon les modalités habituellement pratiquées (référencement des auteurs et usages non commerciaux).


2.2. Suivi et évaluation des travaux.


Le conseil scientifique de l’observatoire procèdera à l’évaluation des travaux.

2.3. Délai de réalisation des travaux

La durée des travaux prévus dans le cadre de la convention est d’un an. Les travaux devront donc être remis au plus tard 12 mois après la signature de la convention.


3. Procédure de sélection des projets

Les dossiers de candidature à l’appel à propositions devront être visés par le responsable scientifique du projet et comprendront les annexes A, B et C (disponibles sur le site internet de la DGLFLF). Ils seront
adressés à la DGLFLF le 16 mai 2012, délai de rigueur, par voie postale et par courriel.


Les projets seront soumis à l’expertise du conseil scientifique de l’Observatoire des pratiques linguistiques, qui proposera une liste de projets sélectionnés. Les critères retenus pour subventionner les propositions de travaux prendront en considération l’adéquation à l’appel à propositions, le cout total du projet et le respect des délais impartis.

4. Calendrier


2 avril 2012 : lancement de l'appel à propositions.

16 mai 2012 : date limite de dépôt du dossier. Attention : les documents doivent être obligatoirement envoyés sous forme papier et électronique.

15 juin 2012 : Sélection des dossiers après expertise par la commission d’évaluation de l'Observatoire des pratiques linguistiques.

Fin juin 2012 : signature des conventions.

30 Juin 2013 : remise des travaux (12 mois maximum après la signature de la convention).

DATE LIMITE DE DÉPOT DU DOSSIER : 16 mai 2012 minuit



Les dossiers devront être adressés

- pour le format électronique à olivier.baude [ à ] culture.gouv.fr

- et pour la version papier à Observatoire des pratiques linguistiques DGLFLF 6, rue des Pyramides, 75001 Paris, France.


Pour toute demande d’information, prendre contact avec Olivier Baude, directeur scientifique de l’observatoire des pratiques linguistiques de la DGLFLF.

courriel : olivier.baude [ à ] culture.gouv.fr


ANNEXE A
Présentation de l’organisme postulant

Nom de l’organisme :
Adresse :Intitulé du projet :
Nom du responsable scientifique du projet :
Coordonnées :
Intitulé du projet :
Cout total du projet

Part des partenariats éventuels
Part de l’organisme contractant


Personnel scientifique (en cout temps/chercheurs) :
Personnel administratif (en cout temps/agent) :
Autres :
Part de la DGLFLF
RECETTES
Subvention DGLFLF

Autres (préciser)
sous total
Valorisation temps-chercheur
TOTAL

Pièces à joindre:

1. Organigramme de l’organisme contractant (préciser la qualité des intervenants et le nom des responsables des actions entreprises) ;

2. Références de l’équipe postulante dans le domaine de l’observation des pratiques linguistiques ;

3 Bibliographie (indiquer les trois principales références bibliographiques de l’équipe en relation avec le domaine de l’appel à propositions).


ANNEXE B
Présentation du projet scientifique (2 pages environ)

La présentation générale du projet scientifique mettra en évidence l’intérêt des travaux sur l'usage des nouvelles technologies de l'écrit pour l’élaboration de politiques publiques, culturelles, sociales ou éducatives. Elle devra souligner l’adéquation du projet aux objectifs de l’observatoire.


ANNEXE C :
Budget prévisionnel


DEPENSES
Frais de transport


Frais de mission, matériel (préciser la nature)


Fournitures



Frais techniques
Frais d’impression et/ou d’édition
Vacations
Autres (préciser)
Temps-chercheur

Δεν υπάρχουν σχόλια: